Nouvelles parutions

dimanche 31 janvier 2016
par  Danielle Delmaire
popularité : 48%

Nouvelles parutions

Paru en juin 2022

Danielle Delmaire, Monique Heddebaut, Jean-Baptiste Gardon, Rudy Rigaut

Être Juif dans le Nord et le Pas-de-Calais, 1939-1945
Paris, Tirésias, juin 2022, 480 p.

À l’issue de l’armistice du 22 juin 1940, le Nord et le Pas-de-Calais sont détachés de la France. Zone rattachée au Haut commandement militaire de Bruxelles jusqu’à la fin du conflit, cette région connaît un destin singulier par rapport aux Zones occupées et annexée ou relevant du Gouvernement de Vichy. Recensements précoces avec une zone littorale immédiatement vidée de sa population juive, calendrier des rafles spécifique, déportation vers les prisons du Reich, puis vers Auschwitz-Birkenau à partir du camp de rassemblement des Juifs de Malines en Belgique, spoliations, sont largement documentés de façon approfondie et systématique grâce à des recherches dans les multiples fonds d’archives français et étrangers croisés avec les témoignages des survivants directs et des familles. Cette synthèse inédite avec d’abondantes références bibliographiques s’appuie également sur les itinéraires des enfants cachés et sur les stratégies de contournement, de survie, face aux mesures antisémites relayées par les autorités locales.
Et les auteurs renseignent précisément l’aide apportée par les cheminots lors de la grande rafle du 11 septembre 1942 en gare de Lille-Fives, puis l’action des filières et des réseaux, donnant ainsi à voir un type de résistance spécifique : la résistance sans armes face à l’occupant.

Les auteurs :

- Danielle Delmaire : professeur émérite des universités, spécialisée en histoire religieuse contemporaine et civilisation hébraïque, directrice-fondatrice de Tsafon, revue d’études juives du Nord

- Jean-Baptiste Gardon : professeur d’histoire à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPÉ de l’académie de Lille)

- Monique Heddebaut : professeur des écoles retraitée. Membre du Centre de Recherche International sur la Barbarie et la Déshumanisation (CRIBED), coopération avec la Kazerne Dossin (Malines) et la fondation RomArchive (Berlin) pour la question tsigane

- Rudy Rigaut : docteur en histoire contemporaine, professeur d’histoire-géographie-EMC, chargé de cours à l’université catholique de Lille et correspondant du Mémorial de la Shoah (Hauts de France)

Paru en juin 2021

Ilanit Ben-Dor Derimian

From the Conquest of the Desert to Sustainable Development
Berlin, Lit Verlag Dr. W. Hopf, 2021, 269 p.

The Negev desert occupies most of the territory of Israel. It has a strategic importance for the existence of the center of the country and at the same time is considered as a natural wild periphery. Since the 1920s, there was a tendency to conquer and flourish the desert, while since the 1980s, the ecological values gained importance.
This manuscript reveals the relationship between man and his environment, employing texts analysis according to the eco criticism approach. The study shows how as part of globalization processes, the status of collectivism in Israeli society was declined whereas the ability of social groups to influence the spatial identity construction has increased.

L’auteure :
Ilanit Ben-Dor Derimian est maître de conférences à l’université de Lille, spécialisée dans les études de la culture et de l’histoire d’Israël, membre de CECILLE (centre d’étude civilisations, langues et littératures étrangères)

Parus en novembre 2017

- Laurence Schram
Dossin. L’antichambre d’Auschwitz
La première monographie sur la Kazerne Dossin
De 1942 à 1944, 25 000 Juifs et 350 Tsiganes sont déportés de la caserne Dossin (Malines, Belgique) à Auschwitz. Comme Drancy et Westerbork, la fonction de ce rouage essentiel de la Shoah consiste à rassembler les déportés raciaux en vue de leur déportation génocidaire. Un voyage sans retour pour 95% d’entre eux.
Pour la première fois, l’histoire de ce camp de rassemblement fait l’objet d’une étude scientifique approfondie. Des sources nouvelles ou inexploitées, des témoignages, des dépositions judiciaires et des illustrations mettent en lumière les parcours de tous les acteurs en présence : les SS qui règnent en maîtres absolus, leurs auxiliaires et leurs victimes, juives et tsiganes.
Paru aux éditions Racine, av. du Port, 86 C/bte 104 A, Bruxelles, 1000, Belgique, 352 p., 24,95 €

- Moi, Lili Keller-Rosenberg, je suis encore là
Le livre se compose de deux parties : le récit de Lili sur sa survie à Ravensbrück, Bergen-Belsen, le rapatriement des trois enfants, en 1945, sans la Maman, trop faible pour être rapatriée, l’arrivée à l’hôtel Lutétia, le séjour dans une famille d’accueil et enfin les retrouvailles avec la Maman et le retour à Roubaix dans un appartement dévasté ; suivent les nombreuses lettres, dessins et autres souvenirs des dizaines de milliers d’élèves que Lili (aujourd’hui âgée de 85 ans) a rencontrés lors de ses témoignages dans les établissements scolaires.
Le livre est en vente dans les FNAC, le Furet du Nord et sur le site d’Amazon.

- Saquer-Sabin Françoise, Nouvelles hébraïques d’aujourd’hui, Espaces et Territoires – Pouvoirs et Marginalités.
Paru dans le cadre d’une collection intitulée Littérature hébraïque en dialogue, fruit d’une collaboration entre trois universités – Tübingen, Lille et Haïfa – le présent ouvrage offre au lecteur un beau florilège de nouvelles composées entre 1988 et 2008 par neuf auteurs israéliens nés entre 1940 et 1970. Outre la qualité des textes et l’intérêt qu’ils représentent dans leur relation avec les courants majeurs et/ou mineurs de la prose hébraïque de ces dernières décennies, le choix de Françoise Saquer-Sabin a le mérite de mettre en lumière des écrivains peu connus, voire méconnus du grand public en France, et dont certains sont salués pour leur talent par l’ensemble de la critique israélienne : Savyon Liebrecht pour sa maîtrise de l’art de la nouvelle, Nurit Zarchi pour son subtil équilibre entre la dimension fantastique et le réel, Sami Berdugo pour sa capacité à créer un univers marginal qui doit autant aux éléments romanesques, à leur composition ainsi qu’à l’usage particulier de la langue.
Zürich , LIT Verlag, 2017, 167 p. prix non indiqué.

Paru en octobre 2016

- Sous la direction de Sylvie Parizet (université Paris-Ouest-Nanterre)
La Bible dans les littératures du monde, Paris, Cerf, 2 500 pages
Sur les cinq continents, 3 000 ans de dialogue entre les littératures du monde et le Livre des livres.
400 spécialistes, contributeurs
700 entrées (notices d’écrivains, nations, régions, personnages bibliques…)
7 000 entrées d’index

Paru en septembre 2016

- Sous la direction de Françoise SAQUER-SABIN et Emmanuel PERSYN
Regards sur le Proche-Orient éclaté-complexe-paradoxal, Villeneuve d’Ascq, CEGES, publication du Conseil scientifique de l’université Charles-de-Gaulle – Lille 3.
L’ouvrage proposé s’inscrit dans les programmes de recherche déve- loppés à l’Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, selon une tradition déjà ancienne, par les spécialistes des domaines arabe et hébraïque. Une trentaine de chercheurs issus d’universités françaises et étrangères – belges, allemandes, algériennes, tunisiennes, israéliennes, libanaises, nord américaines – ont accepté de développer leurs travaux dans cette publication.
C’est l’échange interculturel – une réflexion à plusieurs voix dans le respect et la tolérance sans renoncement à l’identité – que la com- position de cet ouvrage valorise. Marqué par le souci de faire entendre équitablement les voix arabes et israéliennes, il est structuré en quatre parties – géopolitique, diversités ethniques et religieuses, questions de société, vie culturelle. L’ensemble des contributions apporte un éclai- rage complémentaire sur le dynamisme et la diversité des relations interculturelles qui caractérisent la vie quotidienne des communautés du Proche-Orient. Aujourd’hui comme hier, celles-ci ne cessent de se nourrir de leurs confrontations et de leurs rapprochements, de leurs espoirs et de leurs déceptions, modelant au fil du temps leur identité au contact de l’autre.

Paru en avril 2016

- Danielle Delmaire, Marie-Hélène Robert, Olivier Rota
La mission catholique aux juifs. Émergence, renouvellement et critique du XIXe siècle à nos jours, Paris, Parole et Silence.
Ce volume réunit les actes du colloque organisé par le CREHS et l’IEFR, en partenariat avec la Faculté de Théologie de Lyon, à l’Université d’Artois les 19 et 20 novembre 2015.
Les différents textes promulgués par le second Concile du Vatican ont mis en tension la vocation missionnaire de l’Église catholique et ses nouvelles dispositions pour le dialogue interreligieux. Dans ce contexte, la mission aux Juifs, prônée par certains secteurs de l’Église catholique depuis la première moitié du XIXe s., apparaît sans objet. La relation aux Juifs, progressivement déplacée vers le champ de l’œcuménisme au cours des années 1950, appelle à penser à nouveaux frais la vocation des Juifs dans la pensée chrétienne.

Paru en janvier 2016

- Nurit Levy
L’Intellectuel juif, entre histoire et fiction
S. Doubrovsky, Ph. Roth, A. B. Yehoshua
Cette étude comparée du Livre brisé de Serge Doubrovsky, de La Tache de Philip Roth et de La Mariée libérée d’A. B. Yehoshua examine la naissance de la figure de l’intellectuel juif, sur la scène de l’histoire, et analyse sa trajectoire romanesque dans les œuvres de fiction.
Paru aux éditions Garnier.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Nouvelles parutions